Les cafés/concerts

Délicieux lieux de perditions, les cafés/concerts sont l’habitat naturel du groupe de musique en quête de scène. Qu’il s’agisse de bars ayant une scène coincée entre deux tables bondées ou bien d’une cave voûté, humide et accessible par un escalier plus raide qu’une descente d’étudiant, chacun d’entre eux à sa petite histoire, sa particularité. On en ressort en nage après s’être battu pendant plus d’une heure sur scène, récompensé par une bière fraîche et 20 minutes de headbanging par un groupe de deux dans un coin. On finit sur le trottoir, clopes et verres en plastique, la peau fumante de sueur et des acouphènes virevoltants dans nos oreilles comme des papillons de surdité. On joue toujours trop fort dans des endroits toujours trop petits. On ne joue jamais assez longtemps mais il est déjà l’heure de s’arrêter. Parfois les salles sont vides, parfois une poignée de personnes attend de voir ce que nous avons à proposer. Et d’autres fois les gens sont au rendez-vous, quelques verres sont échangés, on se marre, on renverse nos bières et l’on oublie le morceau suivant. Les cafés/concerts sont les poumons de la musique, là où naissent et grandissent les petits groupes qui deviendront grands, là où se déroule le baptême du feu et là où l’on fait nos premières erreurs, bien souvent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s